†Vampire::Knight†

Vampire Knight:Un monde où se mèlent humains et vampires
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 marche dans les couloirs ( libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: marche dans les couloirs ( libre)   Ven 11 Juil - 5:33

S'il avait bien une chose que je détestais, c'était les longues journées ennuyeuses à rien faire, ces journées ou le temps ne semblait pas passer, ou les secondes se devenaient des minutes et les minutes se transformaient en heures. Et ce qu'il avait de plus horrible c'était le manque d'occupation, j'avais bon cherché quelque chose à faire, je ne trouvais rien et le peu d'activité que je pouvais faire était ennuyeux ou je n'avais simplement pas envie de le faire. J'adorais lire, mais aucun livre ne m'attirer en ce moment, j'aimais parler, mais pour cela il faillait bien rencontrer quelqu'un. D'ailleurs je ne croisais personne qui avait l'air intéressant dans les couloirs, tous d'un banal ennuyeux et puis j'évitais les filles, car si c'était pour avoir comme sujet de conversation les garçons et en particulier ceux de la Night Class, non merci, j'en avais un marre d'entendre tout le temps la même chose. J'attendais l'originalité, quelqu'un qui sortait du lot, avec qui parlait de tout et de rien, mais surtout d'un sujet passionnant. Mais mon partenaire idéal en conversation avait l'air de se bien se cacher... Si je n'avais rien envie de faire, se devait être à cause de mon obsession de le chercher, j'avais envie de parler plus qu'autre chose, de tout et de rien, mais surtout de tout et ça avec quelqu'un de sympa.

J'avançais rapidement dans le couloir, je me demandais même ce que je fessais là. Pourquoi dès que l'on s'ennuyait, il fallait toujours que l'on marche pour s'ennuyer dans un endroit où il avait encore plus de monde qui eux semblaient plus s'amuser que vous? C'était dingue ça aussi, j'avais l'impression d'être la seule personne qui se baladait toute seule, tout le monde se déplaçait au minimum en duo, ce qui me tapait sur le nerf encore plus.

Comme je marchais vite, j'avais hâte de quitter cette zone surpeuplé, je ne vis pas la personne qui arrivait aussi rapidement en face de moi. J'étais persuadée qu'elle allait s'écarter de mon chemin mais j'avais eu tord. Résultat, je finis ma course en lui rentrant dedans, avec le choc, je tombas en arrière et atterri par terre sur mes fesses. Tout en me frottant le bas du dos, je grognas


" Aïe! Aïe! Vous ne pouvez par faire plus attention!"


Je devais être sûrement plus en tord que lui, mais je ne pouvais pas m'empêcher d'aboyer sur les gens même qu'en c'était moi l'unique responsable.


Dernière édition par Alice Weltaru le Lun 14 Juil - 6:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yuriko Maeda
†Little O_o Human†
avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: marche dans les couloirs ( libre)   Dim 13 Juil - 20:33




La chanson de Breaking Benjamin s'entamait aux oreilles de Yuriko. Elle avait encore une fois ces écouteurs sur ses oreilles. Rares étaient les fois où on pouvait la trouver sans. Elle se retourna une fois de plus sur son lit. "Rien à faire" s'écrivait en grand sur le mur vide des activités prévues pour la journée. Elle commença à fredonner la chanson, en essayant de faire passer le temps de cette manière là, mais au bout d'une minute, à peu près, la musique s'arrêta. Batterie faible. L'iPod était déchargé. C'était dans des moments de ce genre là que Yuriko aurait voulu se trouver dans le grenier de sa maison, là où elle pouvait saccager ce qu'elle voulait à coup de poing ou de marteau, peu importait. Elle était folle de rage. Que pouvait-elle faire sans musique? Elle se leva de son lit à contre coeur et alla brancher l'iPod pour qu'il se charge. Elle garda néanmoins les écouteurs sur ses oreilles. Elle sesentait plus à l'aise ainsi.

Que faire? Journée pas très belle...cours ennuyeux...élèves groupies ou super star sans grande valeur...Elle opta pour une balade Ô combien sans intérêt et sans divertissement. Elle rencontrait au passage quelques filles qui se déplaçaient en groupe de filles de deux ou trois, toujours regroupées autours d'un même point qui agit sur elles comme un aimant. Tout le temps entrain de chuchoter et de glousser. Sinon, la jeune fille ne voyait aucun garçon. A croire que ce lycée était réservée aux filles, ce qui était loin d'être le cas.

Yuriko marchait donc à vive allure, essayant de pretter le moins attention à ceux qui l'entouraient. Elle ne voulait plus qu'une chose sortir. Tant que la journée n'était pas des plus belles, elle trouverait peu de monde à l'extérieur. Mais alors qu'elle était à deux doigts de réaliser son désir le plus cher (bon j'exagère là un peu), elle pecuta de plein fouet quelqu'un. Elle n'eu pas le temps de voir qui ss'était qu'elle se retrouva rapidement par terre. Etourdie, elle leva les yeux vers l'endroit où de vait se trouver normalement la personne avec qui elle était entrée en contact, mais il n'y avait personne. En fait, cette personne se trouvait elle aussi à terre. C'était une fille assez jeune, du même âge à peu près que Yuriko. Elle avait les yeux de couleur différente. L'un était vert, l'autre rouge. Mais la jeune fille n'eut pas le temps de continuer son analyse, puisque l'inconnu l'accusa à tord d'avoir été la cause de cet "accident", et d'une manière on ne peut plus désagréable. La jeune fille se sentit d'humeur à lui sauter dessus et à l'amputer de ses deux beaux yeux. Mais elle n'en fit rien, elle respira un bon coup et se leva, plus calme que jamais. Une fois de bout, elle regarda l'inconnu de bas en haut. Elle était plutôt petite.


- Encore une groupie, souffla-t-elle.

Elle allait reprendre le chemin qu'elle avait emprunté tantôt, pour reprendre ainsi le cours normal de sa vie et oublier cet incident qui était venu gâcher sa journée d'ennui. Mais elle revint sur sa décision. Si elle restait, avec la façon dont elle avait parlé à l'inconnue, et avec l'humeur de celle-ci, peut-être que cela donnera lieu à une bagarre. Yuriko se réjouit à cette idée et fixa la fille devant elle avec un regrad où se mélaient amusement et mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: marche dans les couloirs ( libre)   Lun 14 Juil - 6:39

Toujours au sol, je relevais ma tête pour dévisager la personne avec laquelle j'étais entrée en collision. C'était une jeune fille au cheveux rose, sûrement du même âge que moi, elle avait des écouteur sur ses oreilles, et son l'humeur était aussi aimable que la mienne. Je dirais même qu'elle devait être même un tantinet facilement irritable. Enfin qu'importe l'état de ses nerfs, je n'avais pas envie de m'éternisé dans un conflit stérile, se fâché pour si peu était idiot et puis je préférais rapidement m’en aller de ce couloirs, il me donnait l’impressions d’être dans un poulier avec toutes ses filles qui gloussaient autour de moi. Puis j’avais la désagréable impression d’être observer.
Je m'apprêtait a lui faire mes excuses quand le mot groupie me parvenait jusqu'à mes oreilles. M'insultait-elle ? Venait-elle d'oser me comparer a ces folles hystériques qui couraient après les types des la Night Class? Non je devais avoir mal entendu? Quoique, non je n'avais pas de problème d'ouïe et j'avais très bien entendu. Mon sang ne fit qu'un tour et d'un bond je me redressai ses mes jambes pour lui faire face, plantant un regard noir dans le sien. Je n'aimais pas être comparée a une groupies, je n'en étais pas une, enfin plus une... mais ne revenons pas sur mes petits écarts dans le passé. L'idée de présenter mes excuses s'envola, je ne pouvait pas la laisser s'en tirer, hors de question de lui laissait le dernier mot. Sans trop vraiment réfléchir je lui rétorquais.


"Je ne suis pas une groupie. Et toi, tu es aveugle pour ne pas voir quelqu'un qui marche juste devant toi? "

Le sentiment d’être épié s’accentua, il avait quelque chose qui manquait dans le couloir comme un fond sonore en moins. Les gloussement avaient diminué. Nous étions devenu le centre d’attraction du couloir, tous les gens qui nous avaient vu nous rentrer de dans et tomber ensuite, nous regardaient, ils attendaient quelques chose en particulier, comme une bagarre ? Je n’aimais pas user des coups pour me défendre, et j’espéré calmer le jeu avant d’en arriver la. Mais j’étais mal partie…
Revenir en haut Aller en bas
Yuriko Maeda
†Little O_o Human†
avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: marche dans les couloirs ( libre)   Mar 15 Juil - 15:22

Peu à peu, les rires, les gloussement, puis même le mouvement, s'arrêta autours des deux jeunes filles. Seraient-elles devenues le centre d'intérêt tout d'un coup? Yuriko regarda autours d'elle. Et oui ! Tout le monde, enfin toutes les filles présentes, avaient délaissé pour un moment leur activité quotidienne favorite pour s'intéresser à l'énement du moment, duquel elles parleraient toutes pendant encore un ou deux jours. Avoir une telle attention plaçaient Yuriko et la fille qui restait à terre, pour le temps qu'elles resteraient dans le couloir au statut de sujet de discussion, statut réservé d'ors et déjà aux vanterds de la Night. Et cele ne flattait guère la jeune fille. Ca avait plutôt le mérite de la faire entrer dans une colère un tantinet plus grande.

L'inconnue se releva. Elle ne semblait pas du tout d'humeur à rire. Elle paraissait au contraire très irritée. Cela amusait Yuriko. Mais ce qui ne l'amusait guère c'était de se faire traiter d'aveugle. L'inconnue était tout autant fautive que Yuriko. Pourquoi alors n'assumait-elle pas sa part de responsabilité?

- Je ne t'avais même pas remarquée ... Faut croire que tu n'es pas quelqu'un qu'on voit du premier coup d'oeil !

Yuriko sentit du mouvement autours d'elle. Les groupies s'étaient remises à chuchoter. S'accrochant à un espoir qu'elle savait être déjà vain, la jeune fille espéra que ces filles s'étaient lassé de voir un spectacle aussi ennuyeux (pour elles) et qu'elles s'en étaient retourné à leur baratinage sur les Night. Mais ses espérances ne furent pas exaucées. Les filles n'arrêtaient pas de les fixer tout en chuchotant. Trop !!! Elles en faisaient trop !! Yuriko tourna son regard vers la droite.

- Vous n'avez pas autre chose à faire que nous regarder !!

Sa voix était réglée à la puissance maximale. Même celles qui n'avaient pas vu la collision avaient du l'entendre. Il y eu d'abord un moment de silence, puis peu à peu, quelques élèves reprirent le cours normal de leur vie, oubliant l'incident, alors qu'une minorité s'entre elles restaient encore plantées. La jeune fille reporta son attention sur l'inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: marche dans les couloirs ( libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
marche dans les couloirs ( libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transfert contacts par bluetooth dans kit main libre
» [RESOLU] Plus de son dans les ecouteur
» Petite marche dans la neige
» A lire pour comprendre comment ça marche !
» Dans les couloirs du Palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Vampire::Knight† :: .::Cross Academy::. :: †Bâtiment commun - Common Ship† :: +Couloirs et escaliers - Corridors and stairs+-
Sauter vers: